Ebola : l’OMS autorise le vaccin expérimental

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a autorisé les malades du virus Ebola à recevoir le vaccin expérimental.

Après moult tergiversations, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui a réuni ce mardi matin un comité d’éthique, vient d’autoriser l’administration de vaccin expérimental aux malades du virus Ebola. Ce vaccin, confectionné par un laboratoire américain, avait d’abord été testé sur des singes avant d’être utilisé sur deux Américains qui avaient contracté le virus au Liberia.

Les Etats-Unis, qui étaient au début réticents à envoyer le sérum en Afrique, se sont finalement décidés à le faire. Le Liberia, durement frappé par le virus Ebola, devrait être le premier pays à recevoir les échantillons pour tenter de mettre un terme à l’épidémie qui continue de tuer. La Présidente Ellen Sirleaf Johnson avait été la première dirigeante en Afrique à réclamer le vaccin expérimental dans son pays.

Selon l’OMS, le virus Ebola a fait à ce jour 1 013 morts en Afrique de l’Ouest depuis son apparition en Guinée, en janvier 2014. Un petit garçon de deux ans, vivant en Guinée, serait à l’origine de la maladie, selon des scientifiques américains.