Ebola : l’état d’urgence levé au Liberia, « mais le combat continue »

La Présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, a annoncé, ce jeudi, la levée du couvre-feu instauré en août pour lutter contre l’épidémie d’Ebola, prévenant néanmoins que « le combat n’était pas terminé ».

La situation s’améliore au Liberia face à l’épidémie d’Ebola. La présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, a annoncé, ce jeudi, la levée du couvre-feu instauré en août pour lutter contre l’épidémie d’Ebola, prévenant néanmoins que « le combat n’était pas terminé.

J’ai informé les dirigeants de l’Assemblée nationale que je ne demanderais pas une prolongation de l’état d’urgence décrété le 6 août », a-t-elle souligné dans une déclaration diffusée à la radio et à la télévision. En attendant, le nombre de mort lié à Ebola a été revu à la hausse. Alors que le précédent bilan de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), arrêté au 4 novembre, faisait état de 4 960 morts, le nombre de personnes tuées par le virus Ebola a dépassé 5 000.

L’épidémie s’est déclarée, en janvier dernier, en Guinée, où en une semaine, il y a 145 nouveaux cas confirmés. Depuis l’apparition de la maladie en Afrique de l’Ouest, 2 136 morts ont été enregistrés au Liberia sur 6 822 cas. En Guinée, sur 1 878 cas, il a eu 1 142 morts. En Sierra Leone, il y a eu 1 169 morts sur 5 368 cas. Preuve qu’ Ebola poursuit son chemin et n’a pas dit son dernier mot.