Ebola : l’engagement du G20 à éradiquer l’épidémie

Les dirigeants des pays les plus riches de la planète ont promis de faire tout leur possible pour éradiquer l’épidémie Ebola.

Prendre le taureau par les cornes, c’est ce qu’ont décidé de faire les dirigeants des pays les plus riches de la planète. Réunis ce samedi en Australie, à l’occasion d’un sommet du G20, ils ont promis de faire tout leur possible pour éradiquer l’épidémie Ebola qui sévit en Afrique de l’Ouest, notamment en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia où la maladie a tué plus de 5 000 personnes.

Dans un communiqué à l’issue de la première journée du sommet, les membres du G20 « s’engagent à faire tout ce qu’il faut pour que les efforts internationaux aboutissent à une éradication de l’épidémie, et à couvrir ses conséquences économiques et humanitaires à moyen terme ».

Appelant la Banque mondiale et le Fonds monétaire international à « continuer leur solide soutien aux pays affecté », les chefs d’Etat et de gouvernement présents à ce sommet, ont promis de « travailler à travers des coopérations bilatérales, régionales et multilatérales, et en collaboration avec des acteurs non gouvernementaux ».

Pendant ce temps, Ebola poursuit son chemin et a déjà fait quatre morts au Mali où l’inquiétude commence à s’installer après deux nouvelles contagions annoncées, poussant les autorités à limiter l’accès sur leur sol des personnes en provenance de la Guinée d’où est venue la maladie.