Ebola en Sierra Leone : 2,5 millions d’habitants confinés durant trois jours


Lecture 2 min.
arton46884

Ebola continue de faire des victimes en Afrique de l’Ouest. Pour endiguer l’épidémie, la Sierra Leone a annoncé, ce jeudi, un confinement de trois jours pour les 2,5 millions d’habitants de la capitale, Freetown.

Le virus hémorragique agit principalement en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. Afin d’éviter de nouvelles victimes sur son sol, la Sierra Leone a pris, ce jeudi 19 mars 2015, une mesure des plus radicales. En effet, durant trois jours, du 27 au 29 mars, tous les habitants de Freetown vont être confinés. Une mesure qui pourrait permettre, selon les autorités, de découvrir des cas non signalés.

A cette occasion, une importante campagne de porte à-porte va être réalisée. Des équipes de lutte contre Ebola vont aller à la rencontre des habitants afin de dénombrer les malades tout en mettant en garde les habitants sur les dangers des pratiques funéraires rituelles, cause principale de contamination du virus. Plusieurs zones étaient déjà, depuis décembre dernier, soumises à des restrictions de déplacements. Par ailleurs, le Président Ernest Bai Koroma a remis en place, le 28 février dernier, certaines mesures telles que la limitation du nombre de passagers dans les taxis, les restrictions en activités maritimes.

La Sierra-Leone est le pays où le plus grand nombre de cas a été identifié. Depuis l’apparition du virus, 12 000 cas ont été recensés dans le pays pour près de 3 700 morts. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, le bilan est sous-évalué. Plusieurs cas de virus Ebola n’ont pas été enregistrés dans le pays, ce qui fausse le bilan. La mesure de confinement est donc un moyen de connaître l’ampleur réelle de ce virus au sein du pays.

Selon un dernier bilan de l’OMS, le virus Ebola a fait 10 200 morts depuis son apparition en Guinée, en décembre 2013.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter