Ebola : deux nouveaux cas enregistrés, le Nigeria décrète l’état d’urgence

Le Président du Nigeria a décrété l’état d’urgence dans le pays suite à la confirmation de deux nouveaux cas du virus Ebola.

C’est désormais l’état d’urgence au Nigeria, décrété par le Président Goodluck Jonathan, alors que deux nouveaux cas du virus Ebola ont été confirmés dans le pays, portant à neuf le nombre de personnes atteintes par cette maladie. « Nous avons deux cas confirmés supplémentaires. Le total est donc à présent de neuf cas confirmés, dont deux ont entraîné le décès », a déclaré le ministre nigérian de la Santé, Onyebuchi Chukwu.

De son côté, dans un communiqué de la Présidence, le dirigeant nigérian Goodluck Jonathan a indiqué que « le contrôle et la maîtrise du virus Ebola au Nigeria sont une urgence nationale (…). Les groupes politiques et religieux, les familles, les associations et les autres organisations doivent décourager les rassemblements et activités qui entraîneraient un contact rapproché avec des personnes infectées et seraient un facteur de risque ».

Le Président a en outre approuvé un plan d’intervention spéciale et le déblocage immédiat de 1,9 milliard de nairas, soit 11,67 millions de dollars, dans l’unique but de combattre la propagation du virus Ebola dans son pays. Il a aussi appelé le ministère fédéral de la Santé à travailler pour s’assurer que toutes les mesures possibles sont prises pour contenir avec succès la menace du virus Ebola, en accord avec les protocoles internationaux.

Le Président a aussi appelé les responsables des écoles publiques et privées à envisager de prolonger les vacances en cours actuellement, et demandé à la population d’éviter de diffuser des informations erronées sur le virus Ebola qui peuvent entraîner une hystérie collective, de la panique et des manipulations.