Ebola : des vaccins testés dans les pays les plus touchés

L’Organisation mondiale de la Santé a indiqué que des vaccins contre la fièvre Ebola seront testés dans les trois principaux pays d’Afrique de l’Ouest touchés par l’épidémie.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a indiqué que des vaccins contre la fièvre Ebola seront testés dans les trois principaux pays d’Afrique de l’Ouest touchés par l’épidémie, notamment la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone.

Dr Marie-Paule Kieny, directrice générale adjointe de l’Organisation mondiale de la Santé, a annoncé à Genève que des tests sur des vaccins seront menés, si possible, en décembre dans les trois pays africains les plus touchés, que sont le Liberia, la Guinée et la Sierra Leone. « S’ils sont concluants, des centaines de milliers de doses de vaccins pourraient être envoyées en Afrique occidentale d’ici à la fin du 1er semestre 2015 », a-t-elle rajouté.

Mobilisation mondiale contre Ebola

L’épidémie Ebola a franchi le cap des 10 000 cas, dont près de 4 900 morts, selon des chiffres de l’OMS. Des tests sont en cours aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et au Mali. Pour aider a endiguer la maladie, l’Union Européenne compte augmenter son aide financière à un milliard d’euros. De son côté, la Chine a annoncé qu’elle allait verser un montant de 82 millions de dollars.

Quant à la Grande-Bretagne et la Suède, elles ont réagi à l’appel à la générosité lancé par le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, et ont annoncé le versement de 47 millions de dollars à un fonds spécial des Nations-unies pour lutter contre Ebola.

Dans cette mobilisation, l’Afrique n’est pas en reste. En effet, la République démocratique du Congo s’est engagée à envoyer 1 000 personnels de santé, alors que les pays d’Afrique de l’Est en ont promis 600. L’Ethiopie compte aussi envoyer 200 professionnels de santé dans les zones touchées par Ebola.