Ebola au Mali : le virus n’a toujours pas été détecté

Les résultats de deux des trois cas suspects du virus Ebola décelés la semaine dernière au Mali sont négatifs. Les autorités attendent toujours les résultats du troisième cas.

Après la Guinée et le Liberia, c’était au tour du Mali d’être menacé par la fièvre Ebola la semaine dernière. Trois cas suspects, présentant des symptômes ressemblant à ceux du virus, avaient été détectés. Mais il s’avère que les résultats pour deux des trois patients sont négatifs, affirme l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à Bamako. Le troisième est toujours dans l’attente de ses résultats. Les trois patients sont en revanche toujours placés en isolement.

« Il faut d’abord préparer leurs proches, explique-t-on à l’OMS, pour qu’ils comprennent qu’ils n’ont pas le virus Ebola et qu’il n’y ait aucun rejet », rapporte RFI.

Concernant le troisième patient, l’incertitude est de mise. Et de fait, celui-ci avait fui après avoir été repéré, avant d’être finalement retrouvé. Ses prélèvements n’ont donc pas eu lieu dans le même temps que les deux autres. Ses analyses ont été envoyées dans un second laboratoire situé à Dakar. Mais selon l’OMS, « son état est encourageant, il s’améliore ».

Pour l’heure, aucun autre cas suspect n’a été détecté au Mali, selon l’OMS à Bamako.