Ebola : le Sénégal ferme sa frontière avec la Guinée

Le Sénégal a pris une décision radicale de fermer sa frontière avec la Guinée, suite à l’apparition des cas de virus Ebola dans la capitale Conakry.

Suite à l’apparition du virus Ebola à Conakry, le gouverneur de la région de Kolda (au sud du Sénégal), a pris un arrêté autorisant la fermeture des zones de passage de la frontière entre le Sénégal et la Guinée. C’est ce qu’a appris le correspondant de l’Agence de presse sénégalaise (APS), dans la localité.

« Pour des mesures de prévention et de protection des populations, nous avons pris un arrêté ordonnant la fermeture des zones de passage au niveau de la frontière avec la Guinée jusqu’à nouvel ordre », a déclaré cette source de l’APS.

Cette mesure fait suite à l’apparition du virus Ebola en Guinée où le cumul des cas suspects enregistrés de janvier au 28 mars 2014 donne un total de 111 cas suspects, dont 70 décès, d’après les chiffres du ministère guinéen de la Santé.

Selon les autorités sanitaires guinéennes, huit cas de fièvre hémorragique, dont un mortel, ont été enregistrés ces deux derniers jours à Conakry, la capitale guinéenne, jusque-là épargnée.

De son côté, le préfet du département de Vélingara (sud Sénégal) avait déjà décidé de la fermeture du marché hebdomadaire de Diaobé, un des plus célèbres de la sous-région où des milliers de personnes se retrouvent chaque semaine, en provenance de la Gambie, de la Guinée, de Guinée-Bissau et du Sénégal, indique l’APS.