Drogue : l’ONU et ses partenaires veulent mieux coopérer en Afrique de l’Ouest

Des responsables des Nations Unies, d’organisations régionales et des ministres se sont engagés lundi à travailler ensemble dans la lutte contre le trafic de drogue et le crime organisé en Afrique de l’Ouest, une région qui est devenue un point de transit clé pour l’expédition de cocaïne en provenance d’Amérique latine vers l’Europe.

Lors d’une réunion à Dakar, au Sénégal, les participants ont discuté des moyens de rationaliser leurs efforts contre la drogue et la criminalité dans la région. La production de médicaments de contrefaçon et la contrebande de cigarettes sont également considérées comme des problèmes majeurs.

La session inaugurale du Comité politique de haut niveau de l’Initiative de la côte d’Afrique de l’Ouest était présidée par Saïd Djinnit, le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique de l’Ouest.

La réunion faisait suite à un plan d’action régional adopté en 2009 dans le but de lutter contre les trafics illicites, le crime organisé et l’abus de drogues au sein de la population locale.

Ce plan a suivi un rapport de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) qui a révélé que la valeur des flux illicites dans la région dépasse parfois le Produits intérieur brut (PIB) des pays.

La contrebande de cigarettes en Afrique de l’Ouest, par exemple, génère environ 775 millions de dollars, plus que le PIB de la Gambie, tandis que le commerce de comprimés antipaludéens contrefaits dépasse le PIB de la Guinée-Bissau.

La réunion d’aujourd’hui a examiné les récentes initiatives en Sierra Leone, au Libéria et en Guinée-Bissau et ont également discuté de l’impact de la récente crise post électorale en Côte d’Ivoire.

Les participants comprenaient des représentants de l’ONU, de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de l’Union africaine (UA), de l’Union européenne (UE) et d’Interpol, ainsi que les ministres de la justice et de l’intérieur de Côte d’Ivoire, de Guinée- Bissau, du Libéria et de la Sierra Leone.