Drame en Egypte : un homme meurt après avoir été « contraint » à quitter un train en marche

Une amende de 70 Livres égyptiennes, c’est ce qui aurait poussé Mohamed Eid et un autre homme à sauter d’un train en marche, pour éviter de la payer.

Le chef du train nie totalement les faits, or dans une vidéo devenue virale sur la toile, on peut y voir les passagers qui l’accusent d’avoir « forcé » les hommes à sauter du train alors qu’il était toujours en mouvement, même s’il ralentissait.

Les médias locaux ont été interpellés par cet incident et plusieurs utilisateurs de réseaux sociaux ont réclamé la démission de Kamel al-Wazir, ministre égyptien des Transports. Ce dernier, en réponse aux accusations, déclare que Mohamed Eid « n’était pas un enfant ». Une réponse qui a choqué de nombreux Egyptiens.

Dès le mardi, le hashtag arabe signifiant « martyr du train » avait été utilisé plus de 24 000 fois sur le réseau social Twitter. Par ailleurs, le ministre M. Wazir a promis une indemnisation à la famille de M. Eid et celle de M. Mohamed, selon le site d’information Youm7.

Mardi, les autorités ferroviaires ont annoncé la mort d’au moins quatre personnes et d’autres, blessées dans un accident impliquant à nouveau un train, à Louxor, dans le sud de l’Egypte.