Donner sa chance au peuple congolais

Baudouin Hamuli Kabarhuza apporte un témoignage saisissant sur la situation en République démocratique du Congo. Il raconte comment la société civile continue de se battre pour pallier les carences des politiques. Le livre est une lueur d’espoir dans la nuit congolaise.

La société civile est une soupape de sécurité en temps de guerre. Elle panse les blessures et comble les carences des politiques. L’expérience de Baudouin Hamuli Kabarhuza démontre qu’il ne faut pas attendre que les autorités soient défaillantes pour construire une société civile forte. Son livre, Donner sa chance au peuple congolais, se lit comme un espoir possible pour une RDC exsangue, démembrée par ses enfants et ses puissants voisins. Il est aussi une preuve que la République démocratique du Congo ne se résume pas à une série de batailles confuses. Dans la tragédie congolaise, des hommes et des femmes de bonne volonté luttent pour sauver la population de la mort en lui redonnant espoir.

Développement participatif

 » L’un des mérites de Baudouin Hamuli Kabarhuza est de montrer que le meilleur se trouve là où trop peu de gens pensent à aller le chercher « , remarque judicieusement Elikia Mbokolo dans la préface. Car l’auteur n’est pas un théoricien mais bien un homme de terrain. Il a parcouru toute la RDC pour le compte d’associations locales et internationales, comme SOS Faim. Il témoigne sur les expériences de développement participatif de 1985 à 2001 dans un pays déstructuré. La décennie 1990-2000 a été une période particulièrement dramatique : massacre des étudiants à Lubumbashi, destruction de l’appareil d’Etat, pillages des villes par l’armée, conflits ethniques au Katanga et au Kivu… Pourtant, c’est durant cette période que la société civile s’est montrée très active.

Baudouin Hamuli Kabarhuza prouve que le peuple congolais peut être capable de rendre meilleur sort. Si on lui donne sa chance. C’est aussi cela l’Afrique qui ne se résout pas au fatalisme et à la guerre.

Site Internet Karthala.

Site Sos Faim.

Donner au peuple sa chance au peuple congolais, Karthala, Paris, 2002.