Doha sourit à El Aynaoui

Le Marocain Younes El Aynaoui signe une belle victoire à Doha. Il remporte son troisième tournoi et se démarque de l’étiquette de joueur de terre battue. Et aussi de son compatriote et ami Hicham Arazi.

En s’imposant aux Emirats arabes unis, Younes El Aynanoui revient en force sur les courts de tennis. A 30 ans, le Marocain semble avoir définitivement surmonté ses multiples blessures qui le tiennent, épisodiquement, loin des compétitions internationales. En disposant de l’Espagnol Felix Mantilla en finale (4-6 6-2 6-2), Younes El Aynaoui montre qu’il n’est pas seulement un joueur de terre battue. Sur la surface rapide de Doha, il a réussi un parcours exceptionnel. Et occupe provisoirement la tête du nouveau classement  » The Race « . Relativement régulier – il a gagné deux tournois (Amsterdam en 1999 et Bucarest en 2000) – Younes survole ses adversaires à Doha et empoche la prime d’un million de dollar. Et réussit à se faire un nom aux côtés de son compatriote et ami Hicham Arazi.

L’éternel blessé revient

Avec son physique impressionnant (1m93, 84kg), Younes El Aynaoui] est très hargneux sur le court, se battant sur chaque balle. Son meilleur souvenir demeure les quarts de finale de l’open d’Australie. Son puissant coup droit avait fait merveille. Cependant, même si le Marocain aligne de bons résultats sur toutes les surfaces, la terre battue reste sa surface de prédilection. Et Roland Garros son tournoi favori.  » C’est mon tournoi préféré. Ce tournoi est très important au Maroc. La victoire de Yannick Noah en 1983 avait eu un gros impact là-bas « , déclare-t-il à L’Equipe. Pourtant, il n’y avait fait que de courtes apparitions.

Le nouveau leader – provisoire – du tennis mondial sera très attendu à Paris cette saison. Avec le magicien Arazi, Younes El Ayouni domine la raquette africaine. Il lui reste quelques années pour concrétiser son rêve : une victoire à Roland Garros.