Djibouti : un prisonnier politique meurt en prison

Un prisonnier politique, militant de la coalition de l’opposition djiboutienne USN, enseignant de profession, est mort en détention à la prison de Gabode dans la nuit du 28 au 29 août dernier. Mohamed Elmi Rayale, était, selon Afriquinfos, en bonne santé avant son arrestation par les gendarmes, le 2 août 2013. Il aurait été torturé durant sa garde à vue à la gendarmerie et sa mort serait lié aux mauvais traitements qu’il aurait subis. Les organisations de défense des droits de l’Homme ont exprimé leur indignation.