Direct : vendredi crucial en Libye

Le conseil de sécurité de l’ONU a adopté dans la nuit une résolution autorisant une action militaire en Libye. Plusieurs États ont annoncé leur participation à une opération éventuelle de l’Otan mais le régime libyen a prononcé un cessez-le-feu pour empêcher une intervention militaire extérieure.

18h20 : Le Canada annonce le départ de six avions de chasse CF-18 pour participer à la création d’une zone d’exclusion aérienne en Libye, en dépit de la proclamation d’un cessez-le-feu par Tripoli.

18h17 : Les rebelles libyens sont en train de se coordonner avec les Occidentaux sur les cibles à viser pour les frappes aériennes contre les forces de Mouammar Kadhafi, affirme le porte-parole de l’insurrection, Khaled al-Sayeh.

18h15 : Le régime libyen dément toute attaque après l’annonce du cessez le feu.

17h55 : Les forces de Mouammar Kadhafi « attaquent toujours » malgré l’annonce du cessez-le feu, selon Khaled al-Sayeh, membre du conseil militaire de l’insurrection à Benghazi. « Le régime de Kadhafi n’a jamais cessé de frapper ou d’attaquer le peuple. Jusqu’à maintenant, il attaque toujours les villes assiégées », déclare-t-il, lors d’une conférence de presse.

17h50: La France a convié samedi à Paris les dirigeants de l’Union européenne, de la Ligue arabe et de l’Union africaine à un sommet sur la crise libyenne, rapporte l’agence Reuters.

17h25 : Le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé annonce que tout est prêt pour une éventuelle frappe militaire en Libye. Selon lui, le sommet prévu samedi à Paris permettra « d’analyser » la déclaration de cessez-le-feu de Tripoli et d’en « tirer les conclusions ».

16h15 :« Les Etats-Unis veulent des actes en Libye, pas seulement des mots » déclare Hillary Clinton, en marge d’une conférence de presse. « La situation évolue rapidement. Nous n’allons pas nous laisser impressionner par des mots », a-t-elle ajouté en référence au cessez-le-feu annoncé par le gouvernement libyen.

16h00 : Réunion à Matignon sur la crise libyenne

15h47 : Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, annonce que les auteurs de crimes contre des civils en Libye seront « traduits en justice ». Il a également appelé les autorités libyennes à « cesser immédiatement toutes les hostilités contre la population civile ».

15h17 : L’Union européenne annonce « examiner » les détails du cessez-le-feu annoncé par le régime libyen selon la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton. Elle a souligné que les diplomates devaient s’interroger sur sa « signification ».

15h00 : Le commandant de l’insurrection Khalifa Heftir, déclare que le cessez-le-feu annoncé par le gouvernement était un coup de « bluff » du numéro un libyen Mouammar Kadhafi.

14h55 : Les bombardements contre la ville de Mistrata se poursuivent malgré l’annonce d’un cessez-le-feu, affirme la chaîne al-Jazia

14h42 : Libye: l’OTAN décide « d’accélérer » les opérations

L’Otan a annoncé vouloir « accélérer la planification militaire en vue d’une éventuelle participation à l’intervention internationale en Libye » selon le Figaro. Une intervention qui n’est pas encore décidée.

13h45 : La Libye annonce un cessez-le-feu immédiat

La Libye accepte la résolution de l’ONU et annonce un cessez-le-feu immédiat de ses opérations militaires, a annoncé Moussa Koussa, le ministre des Affaires étrangères, lors d’une conférence de presse. Il a également déclaré que cette décision a été prise « pour protéger la population ».

13h07 : Le Qatar veut prendre part aux opérations de la communauté internationale en Libye

Le Qatar veut prendre part aux opérations de la communauté internationale en Libye. « Le Qatar a décidé de prendre part aux efforts internationaux visant à mettre fin à l’effusion de sang et à protéger les civils en Libye », a indiqué l’agence Qatar News, sans préciser si l’émirat à l’intention de se joindre aux opérations militaires.

12h55 : Libye : La CPI lance un avertissement à Kadhafi

Le procureur de la Court pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, a affirmé vendredi que des attaques contre la population de Benghazi seraient considérées comme des crimes de guerre, rapporte Le Figaro. L’ONU a donné le feu vert dans la nuit de jeudi à vendredi pour des opérations militaires en Libye.

12h12 : Libye : l’armée pilonne la ville rebelle de Misrata

Les forces loyales au régime de Mouammar Kadhafi bombardent à l’arme lourde Misrata, dernier grand bastion rebelle de l’Ouest libyen, indique la chaîne de télévision al-Jazira. La chaîne de télévision Al Arabia, citant des sources médicales, fait, pour sa part, état de quatre morts et de 70 blessés.

07h15 : Le clan Kadhafi propose un cessez-le-feu

Peu après l’annonce hier soir par le Conseil de sécurité des Nations de son accord à l’utilisation de la force pour protéger Benghazi, le-ministre libyen des Affaires étrangères Khalid Kaim, a annoncé lors d’une conférence de presse diffusée par Al Jazeera, que la Libye était prête à discuter d’un cessez-le-feu, mais souhaitait avant en discuter les modalités. Le risque étant bien sur que ces discussions trainent en longueur et permettent aux troupes pro-kadhafi de continuer encore quelques jours leurs massacres…

07h44 : Le Canada va déployer six avions de chasse en Libye

Le Canada va déployer six avions de chasse CF-18 en Libye pour soutenir la décision de l’ONU de mise en place d’une zone d’exclusion aérienne rapporte Radio Canada. Les avions devraient arriver d’ici moins de 24h.

00h00 : L’ONU autorise l’usage de la force en Libye

Le conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU) a approuvé, jeudi soir, l’usage de la force en Libye, rapporte Le Figaro, autorisant ainsi la mise en place d’une zone d’exclusion aérienne dans le ciel libyen. Le texte a été voté à 10 voix sur les 15 que compte le conseil de sécurité. La Chine, la Russie et l’Allemagne se sont abstenues.