Diplomatie : le Gabon et la Côte d’Ivoire signent 5 accords de coopération

Le Gabon et la Côte d’Ivoire ont signé cinq accords de
coopération, à l’occasion de la visite de travail de 72 heures du
Président gabonais, Ali Bongo Ondimba, chez son homologue ivoirien,
Alassane Dramane Ouattara.

A Libreville,

Le chef de l’Etat gabonnais est arrivé mercredi 26 novembre 2014 en Côte d’Ivoire pour une visite officielle de 72 heures chez son homologue ivoirien. Cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale entre le Gabon et la Côte d’Ivoire. 27 accords dans les domaines éducatif, diplomatique, économique, agricole, militaire et sécuritaire ont été signés.

Au cours d’une conférence de presse accordée par les deux chefs d’Etat pour la circonstance, les ministres des Affaires étrangères gabonais et ivoirien ont procédé à la signature de cinq accords de coopération : accord-cadre de coopération, suppression des visas pour les détenteurs de passeport diplomatique, de service et officiel, accord de coopération militaire et technique, accord de coopération d’assistance technique dans le domaine de l’éducation nationale, et enfin un accord de coopération dans le domaine agricole et de la sécurité alimentaire.

Le président de la République gabonaise s’est par la suite réjoui « de
l’excellente coopération bilatérale entre les deux pays qui ne cesse
de gagner en intensité dans divers domaines » ; mais il a également
relevé la faiblesse des échanges commerciaux entre le Gabon et la Côte d’Ivoire et exprimé la ferme volonté « de hisser les échanges
économiques au niveau de notre coopération politique et diplomatique
».

Par ailleurs, le Président gabonais a tenu à rendre hommage au « père » de l’indépendance de Côte d’Ivoire, feu le Président Félix
Houphouët-Boigny. Il s’est, en effet, rendu au caveau de ce dernier
afin d’y déposer une gerbe de fleurs. « Je suis très heureux que le
Président Ali Bongo Ondimba se soit incliné sur le mausolée du père de
la Nation ivoirienne », a conclu le Président ivoirien.

Fin septembre, les deux hommes s’étaient rencontrés à New York, à
l’occasion de la 69ème Session de l’Assemblée générale des Nations
Unies. Au cours de cet entretien, Ali Bongo Ondimba et Alassane Deamane Ouattara avaient évoqué les relations bilatérales et multilatérales qui lient les deux pays, notamment les questions de terrorisme, de développement et d’environnement. Ils avaient, à cette occasion, fixé la deuxième visite officielle du numéro un gabonais en Côte d’Ivoire.