Dioncounda Traoré lance un ultimatum aux touaregs

Investi jeudi à Bamako, le président intérimaire du Mali Dioncounda Traoré a lancé un ultimatum à la rébellion touareg et aux groupes islamistes qui ont pris le contrôle du nord du pays.

Dioncounda Traoré, le nouveau président par intérim du Mali a déclaré lors de son investiture qu’il était le «président d’un pays qui aime la paix et il invite « tous les frères et sœurs des mouvements rebelles à revenir sous l’arbre à palabre ». Mais il leur a demandé de « quitter ici et maintenant, pacifiquement, les cités qu’ils contrôlent sinon (il) n’hésiterait pas à mener une guerre totale et implacable pour recouvrir notre intégrité territoriale mais aussi pour bouter hors de nos frontières tous ces envahisseurs porteurs de désolation et de misère ».


Mali : l’ultimatum de Dioncounda Traoré aux… par afriktv

Lire aussi :

 Mali : Dioncounda Traoré, président d’un Etat en crise

 Mali : chronique d’une recolonisation programmée