Dikembe Mutumbo : la plus africaine des stars US

Dikembe Mutumbo est l’un des joueurs les plus respectés au sein de la National Basket-ball association. Le sportif congolais, l’un des meilleurs pivots de la planète, assume totalement son statut de porte-drapeau d’une Afrique qui lui reste chère. Interview.

Du haut de ses 2,18 m, le congolais (RDC, République démocratique du Congo) Dikembe Mutumbo, est l’un des ténors du basket américain. Mais le top rebondeur de la mythique National basket-ball association (NBA), qui vient tout juste de signer aux Sixers de Philadelphie, n’oublie pas son Afrique natale. Consciente de son rôle de modèle pour la jeunesse du Congo et d’ailleurs, la star revendique haut et fort des racines africaines qu’il n’a jamais oubliées. Il entend bien contribuer, et pas seulement à travers la fondation qu’il a créée en 1998, à aider ses frères, sur un continent tourmenté par la guerre et par la pauvreté.

Afrik.com :Vous êtes une des plus importantes star africaines. Comment considérez-vous votre rôle en Afrique et spécialement en RDC ?

Dikembe Mutumbo : Avec Akeem (Olajuwon, Nigeria) et Manute (Bol, Soudan), je suis l’un des premiers joueurs africains à avoir intégré la NBA. Je suis conscient d’être un grand porte-drapeau africain et de jouer un énorme rôle social dans toute l’Afrique. J’ai beaucoup travaillé pour en être digne.

D’une manière générale et pas seulement en sport, nous sommes (les joueurs africains, Ndlr) des exemples pour les jeunes. Nous sommes la preuve que, si l’on croit en soi, si on travaille dur et si l’on sait écouter les conseils, on peut réussir dans la vie.

Afrik : Vous vivez aux Etats-Unis depuis longtemps. Vous vous considérez comme Américain ou comme Africain ?

Dikembe Mutumbo : ( avec un franc sourire) Je suis Africain. Sans équivoque. ça fait 14 ans que je suis aux Etats-Unis, mais je reste africain. Vous savez, ma femme est africaine. Chez nous, la nourriture est africaine, j’écoute de la musique africaine, je retourne en Afrique chaque année avec ma famille, je téléphone à mon père trois fois par semaine pour prendre des nouvelles du pays. Je suis l’un des fils du Continent.

Afrik : Avez-vous des nouvelles de RDC ?

Dikembe Mutumbo : Les problèmes actuels (en RDC, Ndlr) m’inquiètent. ça me déchire le coeur de voir tout ce qui se passe là bas. Tout cela donne une mauvaise image de mon pays et plus généralement de l’Afrique.