«Diamond», le mouton le plus cher du monde acheté à 490 000 dollars

La race ovine connue sous le nom de «Texel» est désormais officiellement le bélier le plus chère au monde. Le mouton nommé «Diamond» a ainsi été vendu, au marché national écossais de «Texel» à Lanark, après avoir été élevé par Charlie Boden et sa famille au sein de leur ferme Mellor Hall.

Au cours de la vente aux enchères, le prix des moutons est rapidement passé d’une offre d’ouverture de 9 000 dollars à 490 000 dollars. L’animal a finalement été acheté dans le cadre d’un partenariat tripartite entre trois agriculteurs qui ont décidé d’élever l’animal ensemble. La Texel Sheep Society a déclaré que le record précédent était de 231 000 livres sterling payés pour un «Texel», Deveronvale Perfection, en 2009.

Selon la société ovine, les moutons «Texel» sont originaires de l’île de Texel, l’une des îles du nord-ouest des Pays-Bas et dominent maintenant l’industrie ovine britannique. Jeff Aiken, directeur de troupeau chez Procters Farm, l’un des acheteurs, a déclaré : «Le Texel pour commencer est la meilleure race au Royaume-Uni et son pedigree s’agrandit. Si vous voulez le meilleur, vous devez essayer d’acheter le meilleur. C’est un animal exceptionnel et le meilleur mouton Texel que j’ai jamais vu. Espérons qu’il fera du bon travail sur les trois troupeaux ».

Selon Jeff Aiken, le prix est « unique ». Il a souligné qu’il ne voulait pas donner une fausse impression de l’industrie agricole. « Il y a un petit pourcentage d’acheteurs de race qui peuvent se regrouper et payer beaucoup d’argent, mais en fin de compte, les agriculteurs commerciaux sont tout aussi importants, sinon plus importants. Ils mettent de la nourriture sur nos tables », a-t-il indiqué.

« J’ai la chance de pouvoir dépenser ce genre d’argent. C’est le meilleur agneau que j’ai jamais vu. Si correct sur ses pattes, brillant, avec une belle toupie. Il a tout », se réjouit Jeff Aiken, l’un des co-propriétaires de «Diamond», qui est désormais le mouton plus cher au monde.