Diaclic.fr : l’Afrique en image

Burkina Faso

Des centaines de photographies de paysages et populations africains sont accessibles sur Diaclic.fr. L’auteur de ce site internet, Dominique Mignard, qui sillonne l’Afrique depuis douze ans, n’est pourtant pas un photographe professionnel mais un passionné du continent qui souhaite partager ses images avec les internautes.

Des images d’Afrique et de la faune africaine à perte de vue sur un fond vert. En créant Diaclic.fr, il y a une dizaine d’années, Dominique Mignard, n’a pas fait les choses dans la demi-mesure. Voilà près de douze ans que le Français âgé d’une cinquantaine d’années voyage en Afrique en compagnie de son épouse. Ce passionné de la photographie qui travaille en réalité dans un laboratoire n’apprécie pas que l’on le désigne comme un touriste. « Je déteste ce terme. Je pars pour découvrir les pays, rentrer en contact avec les gens, découvrir leur cadre de vie. C’est ce qui me passionne », explique-t-il.

Il est allé à la découverte d’une quinzaine de pays : Kenya, Bostwana, Tanzanie, Maroc, Sénégal, etc…. Le site ne présente pas moins de 18 rubriques qui regorgent d’images d’animaux de la savane africaine et des peuples du contient. Dominique Mignard a été ébloui « par la joie de vivre qui règne en Afrique malgré la pauvreté. Les gens ont toujours le sourire en toute circonstance ».

«Je préfère l’Afrique des champs que des villes»

S’il est allé deux fois en Namibie, le Kenya est sans doute l’un des pays qui a le plus marqué le quinquagénaire. Il y est allé déjà trois fois. « J’adore le Kenya pour sa faune, la beauté de ses paysages. Il y fait bon vivre car il ne fait pas trop chaud. Le climat est agréable ».

Lors de son premier voyage au Sénégal en mars dernier, Dakar, la capitale du pays ne l’a pas réellement inspirée. « Je préfère l’Afrique des champs que des villes. Les grands villes africaines sont comme ici en Europe, il y a beaucoup de pollution et un bruit considérable ». Il a plutôt opté pour le Sénégal orientale où il a sillonné les régions de Tambacounda ou encore Kédougou. Le baroudeur effectue en général un voyage au moins une fois par an voire deux. Sa prochaine destination est le Botswana, où il s’est déjà rendu une fois. L’objectif, « voyager dans tous les pays d’Afrique ». Un rêve que Dominique Mignard compte bien réaliser.