Deux policiers et deux gendarmes tués dans le Sud-Ouest du Cameroun


Lecture 1 min.
Des soldats de l'armée camerounaise
Armée camerounaise

Deux policiers et deux gendarmes ont perdu la vie au cours d’une embuscade tendue à Otu dans la région du Sud-ouest du Cameroun. Les éléments des forces de l’ordre effectuaient une patrouille mixte, en vue de sécuriser la zone.

Recrudescence de la violence dans le Nord-Ouest camerounais où deux policiers et autant de gendarmes ont été tués par des hommes armés, lors d’une embuscade tendue à Otu, alors qu’ils effectuaient une patrouille mixte.

« Lundi, une patrouille composée d’éléments de la police et de la gendarmerie est tombée dans une embuscade tendue par des terroristes sécessionnistes dans la localité d’Otu, près de la frontière nigériane », a indiqué à Anadolu, Okalia Bernard, gouverneur de la région du Sud-Ouest.

« Le bilan fait état de deux policiers et deux gendarmes tués. Nous avons également deux policiers et deux gendarmes qui sont portés disparus », a ajouté le gouverneur, sans pour autant être en mesure de donner un bilan côté assaillants. Il a toutefois précisé que, depuis lundi, l’armée mène un ratissage dans la zone pour traquer les assaillants et libérer les otages.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter