Desvaux s’échappe vers la victoire

L’Ile Maurice tient son champion cycliste. Thomas Desvaux a remporté, ce week-end, le titre de champion en s’imposant sur un parcours réputé difficile. A 22 ans, le jeune mauricien s’impose comme le nouveau messie du vélo.

Thomas Devaux a inscrit, ce week-end, son nom dans l’histoire du cyclisme mauricien. Sur un parcours de 140 km, le nouveau champion de Maurice ne s’est posé aucune question. Il a participé à toutes les échappées. A chaque fois que le peloton faisait la jonction avec les fuyards, il s’arrangeait pour s’échapper de nouveau. Les poursuivants avaient des crampes à force de poursuivre les échappées. Fin tacticien malgré son jeune âge, 22 ans, Thomas Devaux, en excellent rouleur, a utilisé tous les faux plats et les légères descentes pour user ses adversaires. Au km 95, il est sorti du peloton pour contrer une attaque de Lincoln. Les 45 secondes de son adversaire fondent très vite face au braquet de Devaux.

L’échappée était belle

Une fois l’avance de Lincoln avalée, Thomas Devaux, qui n’a que six mois d’expérience dans cette discipline, a la surprise de se voir rejoindre par Jean-Noël L’Entêté qui avait réussi à prendre sa roue. Au km 117, les deux coureurs profitent de l’ascension pour accentuer leur avance. A une vingtaine de kilomètres de l’arrivée, l’écart atteint 1 mn 10 sec. Le peloton ne reviendra plus. La course se joue désormais entre l’expérimenté Yannick Lincoln et le jeune résidant de la Rivière Noire, Thomas Devaux.

Il était dit que ce parcours épuisant ne serait pas celui de l’expérience, mais de la fraîcheur physique. Et Thomas Devaux était en forme. Sa dernière accélération laisse sur place Lincoln. Qui concède au vainqueur quatre secondes. On entendra parler de Thomas Devaux les prochaines saisons. C’est une graine de champion !