Des pousseurs-marathoniens sur la ligne de départ

Les  » pousseurs « , transporteurs de viande en Centrafrique, participent, ce samedi, au 1er championnat d’Afrique Centrale de semi-marathon. Les dix jeunes marathoniens, très populaires à Bangui, sont les stars de cette compétition.

De pousse-pousse à plein temps à coureur de fond le week-end. Les pousseurs de viande de la capitale de Bangui se transforment, ce samedi, en coureurs professionnels. Les performances de l’équipe sont fort attendues au Championnat d’Afrique Centrale de semi-marathon. Les six athlètes ont comme activité principale de livrer des carcasses de boeuf des abattoirs aux marchés. Leur public les attend aux abords des routes très tôt ce samedi matin.

Les livreurs arrivent à l’heure

Pour le moment, 4 Gabonais et 25 Centrafricains parcouront une distance de 21 km autour de la ville. Le départ est donné à 7 h 30 précises. Les routes empruntées autour de Bangui sont bitumées et latéritiques ( sol poussiéreux et ferrugineux ). Ernest Ndjissipou est l’un des concurrents centrafricains, il a gagné trois fois le semi-marathon de Libreville au Gabon entre 1992 et 1995. Les Gabonais Léonard Madinda, Hugues Kombila, Basile Lendoye et Alphonse Muyombi ont quitté Libreville ce mercredi pour se préparer et être fin prêts au mini-marathon. Leurs chances se trouvent compromises avec la participation des pousseurs.

Des participants du contingent militaire centrafricain feront eux aussi partie de l’épreuve pour leur plaisir. Les équipes du Rwanda, du Burundi, du Cameroun, du Tchad sont attendues mais…  » nous ne savons pas encore si elles seront présentes au départ « , se demande une membre du comité olympique centrafricain.

En tout cas, les pousseurs, eux, seront bien sur la ligne de départ pour faire vibrer la foule.