Des mutins pas très Net

Un site de soutien au Mouvement patriotique de Côte d’Ivoire, le parti des rebelles ivoiriens, a été mis en place. Il est malheureusement peu fourni et très vague. Son seul but : critiquer le régime de Laurent Gbagbo.

L’image choque. Les corps sont dénudés et jetés pêle-mêle à même le sol, baignant dans leur sang. La légende est lapidaire :  » Gbagbo arriva au pouvoir, le charnier aussi « . Sur le site de soutien au Mouvement patriotique de Côte d’Ivoire (MPCI), le mouvement des rebelles qui occupent une partie du pays depuis le 19 septembre dernier, cette photo n’est pas la seule. Une partie du site est réservée au  » régime sanguinaire de Gbagbo « , clichés à l’appui : viols publics, brutalités policières, balle dans la tête d’une jeune manifestante contre Gbagbo…

Bataille de l’information

Le site charge l’actuel président ivoirien, proclamant :  » Gbagbo n’a pas été élu démocratiquement !  » et appelant au combat pour une  » Côte d’Ivoire unie, démocratique, où chaque citoyen vit sous la protection de la loi « . Pourtant, on trouve peu d’informations sur les rebelles et leurs revendications. Pour les dernières actualités, l’internaute n’a droit qu’à une liste de liens renvoyant aux sites de l’AFP, Reuters ou Panapresse. Des articles (dont certains en anglais) sont en ligne mais datent de 2000 ou 2001, revenant sur les événements de cette époque.

Le site met également en ligne un appel des Démocrates ivoiriens de France à une manifestation, dimanche prochain à Paris,  » pour dire non au soutien de Jacques Chirac au pouvoir du dictateur sanglant et illégitime en Côte d’Ivoire « . Le plus intéressant est encore le livre d’or qui récolte les messages de soutien, de désaccord ou d’insultes envers les rebelles. Mais tout cela est très léger. Les mutins ne sont pas prêts de remporter la bataille de l’information.