Des mots pour voir

Fatoumata Saliou du lycée Massa Makan Diabaté au Mali est la lauréate de l’édition 2003 du concours international  » Des mots pour voir : Ecrire l’histoire d’une image « . L’association Image Imaginaire qui en est l’instigatrice souhaite promouvoir l’éducation artistique dans les lycées.

Fatoumata Saliou, élève du lycée Massa Makan Diabaté à Bamako (Mali) a gagné le premier prix de l’édition 2003 du concours  » Des mots pour voir : Ecrire l’histoire d’une image « , initié par l’association française Image Imaginaire. En classe de terminale, la jeune fille s’est distinguée, parmi une centaine de candidats, par son style littéraire qui a impressionné les membres du jury de cette compétition culturelle. Pour sa troisième participation, le lycée était représenté par le professeur Django Sirafily et le proviseur du lycée, Boubakar Dakano, qui ont présenté quatorze élèves de l’établissement pour l’événement.

Le lycée Marguerite de Navarre à Bourges (France) est à l’origine de l’association Image Imaginaire. L’organisateur du concours, Christian Perrier, souhaite « promouvoir l’éducation artistique en entretenant un lien tout particulier avec l’image » et invite les jeunes lycéens du monde entier à s’exprimer sur ce qu’ils ressentent, à partir d’une photo mais aussi d’un dessin ou d’une peinture choisient par eux-mêmes. Ce mode d’expression, via une image, a été adopté afin de mettre en avant l’art, qui n’est pas toujours enseigné dans les écoles. Cette année, l’Afrique était représenté par trois pays (Cameroun, Togo, Mali).

Paroles d’image

Agée de 18 ans, Fatoumata Saliou est arrivée en tête du concours en s’inspirant d’une photographie représentant une femme peule.  » J’ai pris cette photo car à chaque fois que je vais en cours, je croise tous les matins une femme portant une calebasse sur la tête « , confie Fatoumata. Fier de cette réussite, le lycée souhaite présenter plus de candidats l’année prochaine afin d’inciter les jeunes à participer à ce concours qui promeut la langue française et l’échange culturel avec des lycéens venus d’ailleurs.  » Tous les élèves ont travaillé assidûment pendant plusieurs semaines pour mener à bien ce projet. Fatoumata nous a ravi par son texte car c’est une élève passionnée par la langue française « , commente Django Sirafily, professeur de français au lycée Massa Makan Diabaté.

Fort de ce succès, Image Imaginaire souhaite rallier d’autres pays d’Afrique à son projet notamment grâce à la collaboration du professeur Django Sirafily qui travaille déjà avec d’autres collègues du continent.  » Nous voulons que tous les élèves, de la seconde à la terminale, participent au concours « , affirme Boubakar Dakano, proviseur du lycée. Pour Christian Perrier,  » les lycéens de tous les pays ont peu de culture artistique. Avec le concours, je souhaiterais qu’ils puissent entretenir un rapport particulier avec les images.  »

Visiter le site.