Des « islamistes soutenus par Alger qui pourraient cibler le Maroc »


Lecture 2 min.
Armée du Maroc
Armée du Maroc

Les Marocains seraient très « préoccupés par les islamistes soutenus par Alger qui pourraient cibler le Maroc ». C’est ce qui ressort d’une publication reprise par la presse du royaume, en ces temps de crise diplomatique entre Alger et Rabat.

La tension entre le Maroc et l’Algérie, deux pays voisins en Afrique du Nord, a atteint des proportions plus qu’inquiétantes, puisque la notion de guerre entre les deux pays s’invite assez souvent aux débats. Et ce sont des annonces faites en cascades d’acquisition ou de projet d’achat d’armement par le Maroc, pour faire face à d’éventuelles attaques de la part des forces armées algériennes.

C’est dans ce contexte que le royaume du Maroc aurait sollicité les services d’Israël afin que l’Etat hébreu intercède auprès des États-Unis pour que Washington accepte de céder aux Forces armées royales les avions de chasse furtifs F-35. Selon des informations du journal israélien JaFaJ, le royaume a déjà entrepris des démarches dans ce sens.

A ce titre, le ministre marocain délégué chargé de l’Administration de la Défense nationale, Abdellatif Loudiyi, aurait échangé avec son homologue israélien, Benny Gantz, sur le partage d’expériences et le renforcement de capacités des forces armées du Maroc et d’Israël, relève Bladi. Mais le Maroc ne verrait qu’une chose : entrer en possession des avions de chasse furtifs F-35 conçus par la société Lockheed Martin.

« Le Maroc dispose d’une flotte de 20 avions de combat Block 60 F-16 très avancés. Mais il a besoin de plus d’avions, d’autant qu’il y a un sérieux risque de guerre avec son voisin algérien », a alerté le journal israélien, ajoutant que « la coopération militaire israélo-marocaine doit être considérée comme un moyen de dissuasion majeur… Le soutien israélien au Maroc rendra toute confrontation avec son voisin très coûteuse ».

Révélant que le royaume a sollicité l’aide d’Israël pour « convaincre l’administration Biden d’autoriser la vente de F-35 au Maroc et d’obtenir des armes plus avancées en général », le média insiste que les Marocains sont « très préoccupés par les islamistes soutenus par Alger qui pourraient cibler le Maroc ».

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter