Des icônes africaines se réunissent pour le 500e numéro de New African

Au mois de novembre, le magazine New African fêtera la publication de son 500e numéro. Fondé en 1966, New African est aujourd’hui le mensuel panafricain le plus vendu en Afrique anglophone. Pertinent et audacieux, ce magazine se distingue par son analyse indépendante de l’actualité de l’Afrique qui bouscule les idées reçues.

Véritable source d’inspiration pour les Africains du continent comme de la Diaspora, New African porte un regard optimiste sur l’Afrique. Le 500e numéro retracera en parallèle l’évolution de la couverture de l’actualité dans New African et des développements fondamentaux en Afrique.
À l’occasion de cet anniversaire, des personnalités, des hommes d’affaires et des écrivains africains renommés ont accepté d’écrire un article pour ce numéro. Parmi eux figurent l’ancien secrétaire-général de l’ONU Kofi Annan, le chef d’entreprise Mo Ibrahim, le lauréat du Prix littéraire « Orange Prize for Fiction » en 2007 Chimamanda Ngozi Adichie, ainsi que Philip Emzagwali, lauréat du Prix Gordon Bell, la plus haute distinction dans la recherche en informatique.

Baffour Ankomah, rédacteur en chef de New African, se réjouit : « Nous sommes fiers de la contribution apportée par New African. L’Afrique a été modelée par des gouvernements, des intellectuels et de nombreux héros. Nous sommes fiers d’avoir fait connaître dans le monde les progrès du continent. Pour beaucoup, New African est bien plus qu’un magazine. C’est une fenêtre sur le continent et une source d’inspiration pour les Africains, fiers de leur culture, de leur histoire, de leur littérature et de leur économie en pleine expansion. Nous voulons que notre magazine continue à jouer un rôle dans la construction de l’Afrique ».

Omar Ben Yedder, directeur du groupe IC Publications, précise :
« Je suis étonné par l’impact de New African sur les Africains et ceux qui s’intéressent aux affaires africaines. C’est l’occasion pour moi de remercier les équipes rédactionnelles successives qui ont su assurer une excellente couverture de l’actualité, traiter des sujets les plus importants, et faire connaître les intellectuels les plus éminents de l’Afrique. Nous vivons une époque de changement intéressante. L’évolution du paysage médiatique rend indispensable aujourd’hui une analyse pertinente de l’actualité. D’autre part, le rôle de l’Afrique dans le monde est redéfini. Nous ferons tout notre possible pour que nos lecteurs puissent suivre de près cette nouvelle phase de l’histoire de l’Afrique qui, nous en sommes convaincus, sera riche en progrès rapides ».

New African est édité de Londres par le groupe IC Publications. Le numéro de novembre sera en vente dans les kiosques à partir du 30 octobre.