Des gisements de pétrole en Guinée-Bissau ?

Le gouvernement de la Guinée-Bissau a admis, mardi, qu’il y avait de bonnes chances qu’il existe du pétrole commercialement exploitable en offshore dans le pays. C’est ce qu’indique un communiqué de presse de la Société nationale de recherche et d’exploitation du pétrole (Petroguin).

Le gouvernement de la Guinée-Bissau a déclaré, dans un communiqué publié mardi, qu’il faut augmenter les investissements dans la prospection.
« Les opérations de recherche en hydrocarbures -pétrole et gaz- déjà réalisées en Guinée-Bissau sous des licences octroyées par le gouvernement commencent à donner des résultats », indique ce communiqué.

D’après le directeur général de la Petroguin, Leonardo Cardoso: « les résultats des travaux de prospection en cours dans le offshore depuis février 2007 sont encourageants ». « Le premier forage a été fait entre les mois de février et mars, mais a été suspendu pour des raisons d’ordre technique malgré de fortes probabilités d’existence de pétrole », a-t-il déclaré.

Le directeur général de Petroguin a précisé que le gouvernement a concédé quatre licences de prospection à deux groupes étrangers -Premier Oil, qui détient les blocs « Esperança » et « Sinapa » et Ocidental Sterling, qui exploite les blocs « Caudo » et « Golfinho » (noms typiques de poissons de la Guinée-Bissau). Les travaux de prospection dans les blocs « Esperança » et « Sinapa » sont déjà en cours et toutes les données en évaluation proviennent des 16 forages déjà réalisés, a expliqué Leonardo Cardoso.

Il a toutefois souligné que les résultats sont « encourageants », dans la mesure où les indices trouvés et le degré de porosité des roches font croire qu’il y a du pétrole commercialement rentable en Guinée-Bissau. Le directeur général de Petroguin a cependant déclaré qu’il faut que les sociétés prospecteuses persistent, recommandant au gouvernement bissau-guinéen d’investir encore dans de nouveaux forages.

Jusqu’à présent 18 forages ont été accomplies concernant la prospection, 16 ces dernières années et deux durant la période coloniale, mais aucune d’entre elles s’est révélée à valeur commerciale espérée. La Guinée-Bissau, pays situé sur la côte Ouest de l’Afrique, est limitée au Sud et à Ouest par l’Océan atlantique, au sud-est par la Guinée-Conakry et au Nord par le Sénégal.