Des députés français volent au secours de Serge Atlaoui

Un groupe de députés français veulent sauver Serge Atlaoui, condamné à mort en Indonésie. Ils appellent le ministre français des Affaires étrangères à agir dans cette affaire.

Une cinquantaine de députés dont Georges Fenech se mobilisent pour sauver le Français Serge Atlaoui de sa condamnation à la peine de mort en Indonésie dans une affaire de drogue. Le député (Les Républicain) du Rhone, à l’initiative de ce soutien, se dit prêt à se rendre à Jakarta pour intervenir, selon France Infos.

Le groupe, composé d’une cinquantaine de parlementaires, a envoyé un courrier aux autorités indonésiennes, il y a un mois, resté pour l’instant sans réponse. Georges Fenech envisage de se rendre à l’ambassade d’Indonésie pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort.

Les parlementaires lancent également un appel à Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, pour se rendre en Indonésie et intervenir. « Nous avons un devoir d’ingérence quand il s’agit de sauver une vie », explique Georges Fenech.

Soudeur de profession, Serge Atlaoui, Français d’origine algérienne de 51 ans, est incarcéré depuis 10 ans. Il clame son innocence et affirme qu’il n’a fait qu’installer des machines industrielles dans ce qu’il croyait être une usine d’acrylique, et qui abritait en réalité un laboratoire clandestin d’ecstasy. Lundi, la justice indonésienne a rejeté le dernier recours du condamné à mort, il sera exécuté après le ramadan.

Dans cette affaire, neuf personnes ont été condamnées à mort pour trafic de drogue dont Serge Atlaoui. Deux Australiens, un Brésilien, quatre Africains et un Indonésien ont été exécutés le 29 avril dernier. Le Français a quant lui été exclu de cette liste, les autorités indonésiennes avaient expliqué ce retrait de dernière minute par la procédure devant la justice administrative. Serge Atlaoui aurait été sauvé par la pression exercée notamment par l’Elysée sur les autorités de Jakarta.