Des clubs plaqués or au Cameroun

A Yaoundé, de plus en plus de gens se mettent au golf malgré son coût très élevé. Mais ce sport demeure tout de même un sport de la  » jet-set « 

Au Golf Club de Yaoundé, le golf semble surfer sur une vague de popularité même si le nombre de membres, ceux qui ont acquitté leurs cotisations pour l’année, a fortement diminué passant de 360 adhérents pour 1999-2000 à 160 pour cette année. Ce phénomène peut s’expliquer par le grand nombre de  » golfeurs du dimanche » chez les nouveaux pratiquants. Le Golf de Kumba, situé au sud de Yaoundé, est l’autre seul club de golf du pays.

 » Le public du Golf Club, les temporaires aussi bien que les membres se compose principalement de diplomates, d’hommes d’affaires, de ministres et d’autres grands notables « , confie Alain Mboo, responsable au Club House.

Au Golf club,  » prix oblige « 

Les prix pratiqués par le Golf de Yaoundé sont à la mesure du standing de ses membres. Pour une inscription dans ce club très fermé l’amateur peut débourser jusqu’à 600 000 FCFA. La leçon est à 5 000 FCFA pour une heure. Un parcours d’une journée peut revenir de 10 000 à 15 000 FCFA, ce qui ferait très mal au portefeuille du premier camerounais venu. Les débutants ne payent  » que 5 000 FCFA » sur le  » practice « , un terrain qui leur est spécialement destiné. Sans oublier le caddy qui lui aussi a droit à sa part du gâteau avec une facture comprise entre 1 700 et 3 000 FCFA.

Le golf au Cameroun, comme ailleurs, ne sera jamais un sport populaire tel que le football. La balle passe au dessus des palétuviers et des cocotiers. La balle comme les prix sont bien trop haut pour les quidams.