Des artistes du Malawi se paient la tête de Madonna

Un jeune homme noir en perruque blonde pour interpréter Madonna. L’idée ne manque pas d’originalité. Des artistes malawites ont décidé de monter un spectacle sur l’adoption de Mercy James, une petite fille que la star a adopté dans leur pays. Cette pièce qui doit se jouer du 7 au 31 août à Edinburg, en Ecosse, raconte cette adoption et ses dérives sur fond de danse traditionnelle et de musique pop.

Madonna revisitée par des artistes malawites. Une idée originale qui ne devrait pas laisser indifférent. Pour preuve, dans ce spectacle, la chanteuse est tournée en ridicule. Un jeune homme noir en perruque blonde pour interpréter la pop star, on n’avait pas rêvé mieux ! Cette pièce qui se jouera du 7 au 31 août à Edinbourg, en Ecosse, promet de ne pas passer inaperçue. Les artistes en tout cas n’épargneront pas la star. Leur objectif : montrer comment Madonna a réussi à adopter Mercy James, une petite fille malawite âgée de 4 ans.

Petit récapitulatif : c’est en 2006 que la star avait rencontré Mercy James dans un orphelinat alors qu’elle visitait le pays. Après une bataille juridique, la Cour du Malawi a donné son accord pour l’adoption d’un deuxième enfant malawite, après celle de David Banda, 2 ans. Cette affaire avait suscité de vives critiques. La presse internationale lui avait reproché d’utiliser son argent pour « acheter des enfants ». Et un débat avait également émergé au Malawi.

« Vous savez que l’argent est la réponse à tout »

Shombi Banda, un des interprètes du spectacle qui avait exécuté une performance pour Madonna lors de sa visite Lilongwe, raconte : « le spectacle était très agréable. Il parlait d’une personne qui partait pendant 20 ans à l’étranger et quand il revenait dans on pays, se plaignait de ses conditions de vie outre-atlantique et de la perte de sa culture et de son identité ». Jusqu’au moment où, pendant le show, la star a lancé, agacé: « Vous savez que l’argent est la réponse à tout !». Shombi Banda aurait été renvoyé peu de temps après. « Dans son show, il a révélé des petits secrets de la star. Il a parlé du nombre d’agents de sécurité qu’elle avait, du fait qu’elle l’avait interrompu pendant sa performance. Et cela a suffit pour qu’il soit mis à la porte », a expliqué à la BBC Toby Gouth qui a dirigé et créé le spectacle qui doit se jouer en Ecosse.

Sur fond de danse traditionnelle malawite et de musique pop, cette pièce qui reprend des chansons de la star interpelle sur l’adoption et sur ces dérives. Un beau pied de nez à Madonna.

 Voir un extrait du spectacle