Défilé de caftans à la gloire de la femme

Zoubida Chergui organise le défilé « Paris capitale du caftan 2008 » ce samedi, à l’occasion de la journée mondiale de la femme. L’occasion de découvrir des déclinaisons traditionnelles et modernisée de la célèbre tenue marocaine. Interview de l’initiatrice de l’événement.

Le caftan comme vous ne l’avez jamais vu. Pour rendre hommage aux femmes, Zoubida Chergui lance un défilé où elle met à l’honneur une tenue traditionnelle marocaine : le caftan. Dans « Paris capitale du caftan 2008 », plusieurs stylistes exposeront des modèles classiques et d’autres des créations plus modernes. Précisions de Zoubida Chergui.

Afrik.com : Pourquoi lancer ce défilé le 8 mars ?

Zoubida Chergui :
Je voulais rendre hommage à la femme, que les regards soient portés sur elles au travers du savoir-faire des stylistes d’origine maghrébine – notamment du Maroc et de la Tunisie. C’est une initiative qui s’inscrit dans la diversité. C’est pour cela notamment que je voulais faire de Paris la capitale du caftan.

Afrik.com : Les styles de caftans présentés seront traditionnels mais aussi modernes…

Zoubida Chergui :
Cela correspond aux types de besoin du public que nous attendons. Certaines femmes se reconnaîtront plus dans les modèles traditionnels, qui restent un produit du terroir marocain. Cela qui ne les empêchera pas d’apprécier une version avec quelques échancrures. Quant aux jeunes, elles auront envie de voir quelque chose de traditionnel mais moderne, qui corresponde à leur mode de vie et qu’elles pourront porter à d’autres occasions.

Afrik.com : Les femmes auront-elles la possibilité d’acheter les créations à la fin du défilé ?

Zoubida Chergui :
Elles pourront discuter avec les stylistes et passer commande si elles le souhaitent, car les caftans se font sur mesure.

Afrik.com : Quels interludes avez-vous prévu entre les défilés ?

Zoubida Chergui :
Il y aura des intermèdes musicaux et un spectacle du derviche tourneur Gamal. Cette animation repose sur une technique de concentration qui permet de tourner comme une toupie. Gamal porte une robe qui virevolte et c’est vraiment intéressant à voir ! Il y aura aussi une grande danseuse égyptienne, Magda Kadous, qui fait des chorégraphies de haute facture avec un voile, ce qui est très sensuel.

Afrik.com : Pensez-vous que les spectateurs seront majoritairement maghrébins ?

Zoubida Chergui :
Il y aura forcément une forte représentation de la population maghrébine, à laquelle la notion de caftan, n’est pas étrangère. Il y aura peut-être des couples mixtes et aussi des personnes qui viendront parce que des amis ont voulu leur faire découvrir le caftan. Mais nous sommes ouverts à tous.

« Paris capitale du caftan 2008 »

21, rue Henard

75012 Paris

Métro : Mongallet

Prix : 29 euros

 Contacter l’équipe de « Paris capitale du caftan 2008 » : pariscapitaleducaftan2008@gmail.com