Découverte de Tira, un bébé zèbre mutant marron à pois blancs

Le 13 septembre 2019, dans la nuit, un guide maasaï a découvert un petit zèbre génétiquement différent dans la région du Maasai Mara, une réserve nationale  préservée dans le sud-ouest du Kenya, près de la frontière avec la Tanzanie. Il l’a nommé Tira, d’après son nom de famille.

Il y a quelques années, un cas similaire avait déjà été découvert, mais Tira est encore plus marqué avec des pois blancs sur un pelage marron. Des poulains lui ressemblant ont été vus dans le delta de l’Okavango au Botswana explique The Wildwestafrica sur sa page facebook. Les experts vont maintenant pouvoir étudier de près ce phénomène.

Les rayures d’un zèbre sont uniques, comme les empreintes digitales humaines. Tira souffre d’une maladie appelée pseudomélanisme, une mutation génétique rare qui provoque chez les animaux une anomalie dans les motifs de leurs rayures, explique à The WildestAfrica Ren Larison, biologiste étudiant l’évolution des rayures zébrées à l’Université de Californie à Los Angeles. Ce n’est pas la même chose que l’albinisme, qui peut aussi entrainer des variations de couleurs pour les animaux, mais plutôt vers le blanc ou le blond.

Tira est bien intégré dans son troupeau et devrait avoir une vie normale même s’il risque d’être davantage attaqué par les insectes, en particulier les moustiques et les taons. Des scientifiques ont en effet démonté que le zèbre était beaucoup moins attaqué que d’autres espèces au pelage uniforme, les insectes étant déroutés par ses zébrures.

Last night a Maasai guide discovered an one of a kind genetically mutated baby zebra in Maasai Mara and named it after…

Publiée par Frank Liu Photography sur Samedi 14 septembre 2019