Découverte de deux girafes naines en Namibie et en Ouganda

Girafes naines

Les scientifiques ont été stupéfaits de trouver deux naines girafes de différents côtés de l’Afrique, notamment dans les forêts namibienne et ougandaise. Deux spécimens dépassant à peine les 2 mètres.

La plupart des girafes atteignent une taille de 4,5 à 6 mètres, mais en 2018, des scientifiques travaillant avec la fondation ont découvert une girafe de 2,6 mètres en Namibie. Trois ans plus tôt, ils avaient également trouvé une girafe de 2,8 mètres dans un parc animalier ougandais. « C’est fascinant ce que nos chercheurs sur le terrain ont trouvé », a déclaré Julian Fennessy, cofondateur de la Giraffe Conservation Foundation. « Nous avons été très surpris. »

Dans les deux cas, les girafes avaient le long cou standard, mais des jambes courtes et trapues. La dysplasie squelettique, le nom médical de la maladie, affecte les humains et les animaux domestiques, mais les spécialistes ont déclaré qu’il était rare de la voir chez les animaux sauvages.

Des images prises par la fondation ont montré la girafe ougandaise debout sur des jambes épaisses et musclées dans la savane sèche du parc national de Murchison Falls, dans le nord du pays, tandis qu’un animal plus grand avec les longues jambes habituelles en forme de bâton marchait derrière lui. « Malheureusement, il n’y a probablement aucun avantage. Les girafes ont grandi pour atteindre les arbres les plus hauts », a déclaré Fennessy.

Il a ajouté qu’il leur serait très probablement physiquement impossible de se reproduire avec leurs homologues de taille normale. Le nombre des mammifères les plus grands du monde a diminué d’environ 40% au cours des 30 dernières années pour atteindre environ 111 000, de sorte que les espèces sont classées par les défenseurs de la nature comme « vulnérables ».

« C’est principalement à cause de la perte d’habitat, de la fragmentation de l’habitat, de la croissance des populations humaines, de la culture de plus de terres. Combiné avec un peu de braconnage, le changement climatique», a indiqué Fennessy. Mais les efforts de conservation ont aidé les chiffres à commencer à se rétablir, au cours de la dernière décennie, a-t-il ajouté. Au XXe siècle, les troupeaux comptaient entre 20 à 30 girafes, mais aujourd’hui, ils ont été réduits à six individus.