Décès en Angleterre d’Elisabeth II, la reine du Commonwealth

La Reine Elisabeth II
La Reine Elisabeth II

La reine Elisabeth II d’Angleterre s’est éteinte, ce jeudi 8 septembre 2022, à l’âge de 96 ans. Avant sa mort, elle a bâti un lien très fort avec la communauté des Etats appartenant à l’ancien Empire britannique : le Commonwealth. L’Afrique se souvient.

«Je déclare devant vous tous que toute ma vie, qu’elle soit longue ou courte, sera dédiée à votre service et au service de notre grande famille du Commonwealth, empire auquel nous appartenons tous». Ces propos, rapportés par le journaliste Jean Marie de Pérusse des Cars, ont été prononcés par la reine Elisabeth II, au Cap, en Afrique du Sud, le 21 avril 1947, jour de ses 21 ans. Il s’agissait ainsi de son premier discours en tant que princesse héritière de la couronne britannique.

Après ce premier engagement fort d’Elisabeth II à l’égard du Commonwealth, elle entreprit, avec son époux, un long voyage à travers la communauté, l’Afrique y compris. Nous sommes le 31 janvier 1952, raconte le journaliste, qui précise que leur  première destination est le Kenya. Dans ce pays de la Corne de l’Afrique, Elisabeth II y apprend la mort de son père, le 6 février 1952. De facto, elle est désormais reine d’Angleterre.

Une rumba avec le président ghanéen

Si Elisabeth II a marqué les esprits en Afrique, c’est lors de son voyage officiel au Ghana, en novembre 1961. «Ce fut la première visite d’un souverain britannique dans ce pays. A Londres, la presse se déchaîne. Ce voyage est à haut risque et totalement inopportun. Et pourtant, tout va bien se passer», raconte le journaliste. Et pour le Président Kwame N’Krumah, il s’agissait d’un moment historique pour le Ghana.

Elizabeth II avec Kwame Nkrumah
Elizabeth II danse avec Kwame Nkrumah, au Ghana, en novembre 1961

A Accra, la capitale, «lors d’une fastueuse réception, la Reine, en robe de satin et coiffée d’un diadème historique, danse une rumba avec le chef d’Etat africain». Le voyage jugé à haut risque par l’entourage de la reine «s’est transformé en triomphe». Enthousiasmé, le Président N’Krumah qualifie Elisabeth II de «plus grand monarque socialiste dans l’histoire du monde !». Un voyage historique dont se rappelle l’Afrique, en ce jeudi 9 septembre 2022, jour de sa mort. Elisabeth II laisse derrière elle le prince Charles, qui hérite du trône. A l’âge de 73 ans.

Lire : Le Commonwealth : de l’anglais et des valeurs communes