Décès de l’islamologue franco-algérien Mohamed Arkoun

L’intellectuel franco-algérien Mohamed Arkoun est décédé mardi soir à Paris, à l’âge de 82 ans. Philosophe et historien de l’islam, il était professeur émérite d’histoire de la pensée islamique à la Sorbonne (Paris III), et enseignait l’« islamologie appliquée », discipline qu’il a développée dans diverses universités européennes et américaines. Plaidant pour un islam repensé dans la monde contemporain, il a consacré plusieurs ouvrages au sujet, dont La Pensée arabe (Paris, 1975), Lectures du Coran (Paris, 1982), Penser l’islam aujourd’hui (Alger, 1993).