Dadis Camara autorisé à rentrer en Guinée

Le président guinéen, Alpha Condé, a déclaré hier, au terme d’une visite de 48 heures au Burkina Faso, que l’ancien chef de la junte militaire en Guinée, Moussa Dadis Camara, peut retourner dans son pays « quand il veut », rapporte Angola Press. « Pour le moment, il n’y a aucune poursuite contre lui et on ne peut pas juger quelqu’un qui n’est pas poursuivi », a-t-il ajouté. Moussa Dadis Camara a été désigné, dans un rapport des Nations unies, comme l’un des responsables du massacre de plus de 150 manifestants dans un stade de Conakry en septembre 2009. Blessé à la tête le 3 décembre 2010 par son aide de camp, il a été évacué vers le Maroc avant de poursuivre sa convalescence au Burkina Faso, où il se trouve depuis janvier 2010.