Crise entre Berlin et Rabat : l’Allemagne brise le silence


Lecture 2 min.
Heiko Maas, ministre allemand des Affaires étrangères
Heiko Maas, ministre allemand des Affaires étrangères

L’Allemagne a réagi à la décision du Maroc de suspendre tout contact, interaction ou action aussi bien avec son ambassade à Rabat qu’avec les organismes de coopération et les fondations politiques allemandes. « Nous avons pris note des rapports des médias », a déclaré Heiko Maas, ministre allemand des Affaires étrangères.

Sahara Occidental, négociations sur la Libye, activité des fondations allemandes… Alors que Rabat a décidé de « suspendre tout contact » avec l’ambassade d’Allemagne au Maroc, les médias marocains évoquent « un cumul de faux pas ». L’Allemagne a ainsi réagi à cette décision du Maroc de suspendre tout contact, interaction ou action aussi bien avec son ambassade à Rabat qu’avec les organismes de coopération et les fondations politiques allemandes.

Selon la presse allemande, la raison véritable de la décision du Maroc de suspendre tout contact, interaction ou action aussi bien avec son ambassade à Rabat qu’avec les organismes de coopération et les fondations politiques allemandes n’est pas claire. Dans la mesure où le ministère fédéral des Affaires étrangères décrit les relations avec le royaume sur Internet comme « traditionnellement proches, amicales et sans tension ».

Toutefois, la presse allemande admet qu’il existe actuellement plusieurs points de friction entre le royaume chérifien et le gouvernement fédéral. Parmi lesquels la position de l’Allemagne sur le Sahara Occidental. Le gouvernement allemand a critiqué la décision américaine de reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara. Autre point de friction : la mise à l’écart du Maroc dans des négociations sur l’avenir de la Libye, lors d’une conférence organisée à Berlin, en janvier 2020.

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a adressé un courrier officiel au Premier ministre et autres membres du gouvernement pour les appeler à suspendre tout contact « l’Ambassade d’Allemagne au Maroc, en raison des malentendus profonds avec la République fédérale d’Allemagne au sujet des questions fondamentales du royaume du Maroc ».

A lire : Sahara, Maroc : pourquoi le roi Mohammed VI est en colère contre Angela Merkel

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter