Crise au Mali : Mohammed VI reçoit le chef des Touaregs du MNLA

Le Roi du Maroc, Mohammed VI a reçu au palais royal de Marrakech, ce vendredi, Bilal Cherif, secrétaire général du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA). Et pourquoi donc ?

La crise qui sévit au Mali intéresse au plus haut niveau certains Etats, notamment la France qui tente de faire revenir la paix et la sérénité dans le pays. C’est le cas notamment du Maroc, dont le Roi Mohammed VI a reçu au palais royal de Marrakech, ce vendredi, Bilal Cherif, secrétaire général du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA). Ce dernier était accompagné du porte-parole du mouvement, Moussa Attaher.

Selon un communiqué du cabinet royal, « cette audience s’inscrit dans le cadre des efforts soutenus et permanents de Sa Majesté le Roi, en vue d’instaurer durablement la paix et la stabilité dans ce pays frère et de contribuer à un règlement de la crise malienne ».

Le souverain a « réitéré le souci constant du Royaume du Maroc de préserver l’unité territoriale et la stabilité de la République du Mali, ainsi que la nécessité de contribuer à une solution et à un compromis qui permettraient de lutter contre les mouvements intégristes et terroristes qui menacent aussi bien les pays du Maghreb que la région du Sahel et du Sahara », ajoute le communiqué.

Toujours selon le cabinet royal, le souverain « a encouragé le MNLA à continuer à s’inscrire dans le cadre de la dynamique régionale, initiée par l’Organisation des Nations unies et la CEDEAO, selon une approche réaliste et efficiente, à même de parvenir à une solution définitive et durable à la crise actuelle ».