Crimes de guerre en Ouganda: ouverture du procès d’un commandant de la LRA

Le procès de Thomas Kwoyelo, commandant de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA), un mouvement rebelle du Nord de l’Ouganda, qui a commis des exactions durant une vingtaine année, s’est ouvert ce lundi à Gulu, dans le nord, rapporte TV5 monde. Thomas Kwoyelo a rejeté les 53 chefs d’accusations de la chambre spéciale de la Haute Cour de Justice chargée du dossier. Son armée est accusée d’avoir commis des massacres, des crimes sexuels et d’avoir enrôlé des enfants soldats après la prise de pouvoir en 1986 du président Yoweri Museveni.