Covid-19 : l’Afrique du Sud verse une caution pour les vaccins Covax

Le département national de la Santé et le Fonds de solidarité d’Afrique du Sud ont confirmé, hier mardi, qu’un acompte de 283 millions de rands (10,4 milliards FCFA) avait été effectué pour acquérir les vaccins Covax. Le paiement a été effectué conformément à l’allocation de fonds précédente du fonds et à son engagement à soutenir les efforts du gouvernement, afin d’accélérer le déploiement des vaccins Covid-19 en Afrique du Sud.

L’Afrique du sud, qui est durement frappée par la pandémie de Covid-19 depuis plusieurs mois, tente de prendre toutes les dispositions, pour permettre à sa population d’acquérir les vaccins. C’est dans cette optique que le département national de la Santé et le Fonds de solidarité d’Afrique du Sud ont confirmé qu’un acompte de 283 millions de rands (10,4 milliards FCFA) avait été effectué pour acquérir les vaccins Covax.

Cependant, des inquiétudes ont été soulevées, car la nation arc-en-ciel avait manqué la date limite du 15 décembre pour payer le dépôt pour le programme de vaccination. « Covax a confirmé l’entrée de l’Afrique du Sud dans le programme. L’acompte représente 15% du coût total de l’accès aux vaccins pour 10% (environ 6 millions) de la population. L’adhésion du pays au programme de Covax garantit que l’Afrique du Sud reçoit sa part équitable du vaccin, une fois qu’il sera disponible », ont déclaré mardi le ministère de la Santé et le Fonds, dans un communiqué conjoint.

« Il ne fait aucun doute qu’un vaccin Covid-19 jouera un rôle important en aidant l’Afrique du Sud à gérer le virus », a déclaré Gloria Serobe, présidente du Fonds de solidarité. Selon le directeur général de la Santé, Sandile Buthelezi, le département effectuerait des paiements supplémentaires en ce qui concerne les vaccins livrés dans le cadre de la programmation de Covax « à mesure qu’ils arriveraient à échéance, l’année prochaine ».

Pour sa part, le ministre sud-africain de la Santé, Zweli Mkhize, a indiqué que « le gouvernement, les partenaires internationaux et les entreprises s’étaient réunis dans le seul but de fournir des soins de santé de qualité aux habitants de l’Afrique du Sud... C’est ce que nous préconisons lorsque nous parlons de collaboration multisectorielle et il est encourageant de voir cet esprit exploité pour le bien de notre peuple, des Africains et du village mondial », a déclaré Zweli Mkhize.

Pays le plus touché par la pandémie du Covid-19, sur le continent africain, l’Afrique du Sud a récemment annoncé un nouveau variant du SARS-CoV-2 et qui semble se propager à une vitesse inédite. À ce jour, la nation arc-en-ciel compte au total 940 212 cas positifs, pour 808 241 guérisons et 25 246 décès.