Covid-19 en Algérie : à la traque de l’indiscipline à Blida

En Algérie, la dangereuse propagation de la maladie à Coronavirus dans le département de Blida a poussé les autorités à effectuer des descentes pour faire face au non respect des mesures sanitaires prises.

En Algérie, dans le but de veiller au suivi et à l’application des mesures de confinement partiel édictées par les autorités algériennes, le wali de Blida, Kamel Nouisser, a annoncé la mobilisation des différents services de contrôle de la wilaya, à partir de ce mardi 28 avril 2020. Ainsi, des inspecteurs ont effectué une descente massive sur le terrain pour mettre fin à l’indiscipline.

« Les agents de la direction du commerce ne peuvent pas à eux seuls assumer les opérations de contrôle », a indiqué Kamel Nouisser, justifiant la décision de la wilaya de faire appel aux inspecteurs et autres agents de contrôle, afin de veiller au respect des mesures de confinement partiel. Les commerçants sont en effet accusés de violer la mesure de confinement.

Les « agents sont qualifiés pour la délivrance de PV à l’encontre des commerçants contrevenants », en leur qualité d’agents assermentés. Ces inspecteurs déployés sur le terrain, relève l’APS, pourront, toujours selon wali de Blida, effectuer leur mission de contrôle et d’inspection, menaçant de « fermer tout commerce en infraction avec ces mesures, car il y va de l’intérêt du citoyen ».

En effet, indique le wali, « outre la délivrance de PV, il sera, également, procédé à la fermeture des commerces, voire même le retrait du registre du commerce à tout contrevenant aux mesures du confinement partiel, conformément à l’arrêté de la wilaya signé dernièrement ». Décidé de mettre un terme à l’indiscipline, le wali martèle que « les commerçants sont tenus de contribuer à la lutte contre cette épidémie, par le soutien des mesures de prévention » contre le Covid-19.