Covid-19 en Afrique de l’Ouest : des organisations paysannes et internationales appellent les Etats à la mutualisation des forces

Alors que la région de l’Afrique de l’Ouest concentre tous ses efforts dans la lutte contre le Coronavirus, plusieurs organisations dont Action contre la faim , Solidarité International, Oxfam, Care, Save the children, le Réseau des Organisations Paysannes et des Producteurs de l’Afrique de l’Ouest ainsi que le Reseau Billital Maroobé préviennent l’opinion sur le risque d’une crise alimentaire et nutritionnelle qui pourrait affecter 50 millions d’habitants de cette région, entre juin et août 2020.

Dans un communiqué de presse publié le 21 avril, ces organisations indiquent que le Coronavirus a limité l’accès aux marchés alimentaires et à la disponibilité de certaines denrées de base en Afrique de l’Ouest. A en croire ces organisations, les gouvernements sont appelés à orienter leurs efforts dans la prévention de l’impact négatif de cette maladie sur la sécurité alimentaire. Ces efforts sont entre autres la prise des mesures urgentes et l’encouragement de la production locale.

« Nous appelons l’ensemble des gouvernements à contrôler  d’une part les prix, assurer l’approvisionnement des marchés en denrées alimentaires issues des exploitations familiales et les transports de marchandises et d’autres part, mettre en place des filets sociaux pour venir en aide aux vulnérables et assurer la production alimentaire pour que la faim et la malnutrition ne soient plus un danger quotidien », ont-elles dit.

Face aux menaces de cette crise alimentaire et nutritionnelle qui pèse sur l’Afrique de l’Ouest, ces organisations appellent également à la solidarité internationale. « Dans cette crise globale, la solidarité régionale et internationale est également de mise et l’appui des bailleurs de fonds aux Etats ouest-africains, aux organisations paysannes et à la société civile pour les aider à affronter cette crise dans un contexte régional fragile est indispensable ».