Covid-19 : ce qu’a dit le Président Algérien

Le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune

Alors qu’il est en Allemagne où il est hospitalisé pour avoir été atteint au Coronavirus, le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a fait une importante annonce concernant tous les Algériens résidant dans son pays. De quoi s’agit-ils ?

L’Algérie lancera les vaccinations contre le Covid-19 en janvier, a déclaré le Président Abdelmadjid Tebboune, bien que la nation nord-africaine n’ait pas encore sélectionné le vaccin qu’elle déploiera. Tebboune, qui se remet du Covid-19 en Allemagne, où il a été hospitalisé le 28 octobre, a fait cette annonce sur Twitter.

Le chef de l’Etat algérien Abdelmadjid Tebboune (75 ans), a déclaré avoir chargé le Premier ministre Abdelaziz Djerad de convoquer, sans délai, une réunion du comité scientifique spécialisé Covid-19, en vue de choisir un « vaccin adéquat ». En Algérie, les personnes atteintes de Covid-19 reçoivent de l’hydroxychloroquine entre autres traitements, malgré une série d’études montrant qu’il est inefficace.

C’est sur sa page Facebook officielle, que le Président Abdelmadjid Tebboune a annoncé avoir donné l’ordre aux personnes concernées, afin de statuer sur le choix du vaccin anti-Coronavirus le plus approprié pour les Algériens. Cela, afin de lancer l’opération de vaccination à partir du mois de janvier 2021. Une opération qui va, tout de même, se faire progressivement.

Comme l’a déjà indiqué le Pr Mohamed Belhocine, cette campagne de vaccination anti-Covid-19 débutera certainement par le corps médical, le personnel soignant et ceux qui sont en première ligne dans cette lutte contre le Coronavirus. Les personnes âgées et celles atteintes de maladies chroniques et autres cas de vulnérabilités seront aussi prioritaires.

À noter que l’Algérie a officiellement enregistré plus de 100 000 cas de virus, dont 63 260 guéris et 2 666 décès, ont annoncé dimanche soir des responsables de la santé. Cette sortie du président algérien est la seconde, faite depuis l’Allemagne où il est en convalescence, après celle de la semaine dernière, alors qu’il tentait de rassurer sur son état de santé.

Evacué en Allemagne, le 28 octobre dernier, suite à une atteinte au Coronavirus, Abdelmadjid Tebboune, qui a fini son traitement et annoncé son retour « dans 15 jours », est attendu dans son pays en fin de semaine