Covid-19 aux USA : Trump se rétracte, Biden accepte de se faire vacciner

Joe Biden et Donald Trump

Le Président élu des États-Unis, Joe Biden, a accepté de se faire vacciner contre le Covid-19, au moment où son prédécesseur, Donald Trump, a complètement modifié les plans de vaccination initialement prévus à la Maison Blanche.

Alors que l’ancien Président des Etats-Unis, Donald Trump, a refusé de faire partie, lui et le personnel de la Maison Blanche, des premiers à recevoir le vaccin contre le Coronavirus, modifiant les plans de vaccination initialement prévus à cet effet, le nouveau dirigeant, Joe Biden, lui, se fera vacciné contre le Covid-19, lundi 21 décembre, comme l’a annoncé, ce vendredi 18 décembre 2020, sa porte-parole.

« Ce lundi, le Président élu Joe Biden et la Dr Jill Biden (son épouse, ndlr) recevront une première dose du vaccin Pfizer à Delaware », a déclaré sa porte-parole, Jen Psaki. Agé de 78 ans, Joe Biden, comme précisé par sa porte-parole, sera vacciné, lors d’un événement en public, pour pouvoir faire passer le message que le vaccin est « sûr ». Pour sa part, la Vice-présidente des Etats-Unis, Kamala Harris, sera vaccinée la semaine suivante.

Chargé de la coordination de la lutte contre la maladie à Coronavirus, le Vice-président américain de l’équipe sortante, Mike Pence, a, depuis la Maison Blanche, été vacciné, ce vendredi. Il a reçu le vaccin de Pfizer/BioNTech, lors d’une cérémonie retransmise en direct à la télévision.

Alors que les fonctionnaires de la Maison Blanche avaient déclaré que les hauts responsables de l’administration Trump seraient parmi les premiers à recevoir le vaccin Pfizer/BioNTech, le Président Donald Trump a requis un « ajustement » des plans. En d’autres termes, il procédait à un changement de programme.

A rappeler que les États-Unis ont approuvé le vaccin, qui offre une protection jusqu’à 95% contre le Covid-19, pour une utilisation d’urgence, lors d’une vaste campagne dont le déploiement est prévu lundi dernier.