Covid-19 au Rwanda : les portes de désinfection automatique, nouvelle approche dans la riposte

Paul Kagame

Après l’utilisation des robots dans la riposte contre la pandémie du Coronavirus, le gouvernement rwandais, par le canal du Centre Biomédical du Rwanda(RBC), compte installer des portes de désinfection automatique dans les établissements publics, en vue de limiter la propagation de cette maladie.

Le Rwanda ne cesse de se démarquer dans la lutte contre la pandémie du Coronavirus. Ce 18 août, le Centre Biomédical du Rwanda(RBC) a installé des portes de désinfection automatique à son bureau situé à Kigali, la capitale de ce pays. L’installation pilote de ces portes vise à tester cette nouvelle approche que le gouvernement compte mettre en œuvre face à la propagation du Coronavirus sur son sol.

Equipées d’un distributeur de gel hydro-alcoolique, d’un capteur de température sans contact, et d’un désinfectant, ces portes sont capables de « déterminer la température corporelle des personnes qui les passent et vont contribuer au contrôle rapide des personnes ainsi qu’à la réduction du risque de transmission du virus », a précisé le Dr Sabin Nsanzimana, Directeur général du Centre Biomédical du Rwanda (RBC), cité par les médias de la place.

Une nouvelle approche face à la progression spectaculaire de la pandémie !

Selon la même source, « le gouvernement rwandais compte placer ces portes au niveau des établissements publics, notamment devant les marchés, les hôpitaux, bureaux étatiques et autres points chauds du pays », des efforts qui pourront être utiles dans la lutte contre la progression de la pandémie du Coronavirus dans ce pays, qui compte 2 540 cas confirmés, parmi eux 1 661 guéris et huit décès.

Face au nouveau tournant dans la propagation de cette maladie, dans un communiqué signé le 17 août, le gouvernement rwandais a annoncé la fermeture de deux marchés, situés à Kigali, suite à l’enregistrement de nouveaux cas confirmés parmi les commerçants. « Tous les commerçants des deux marchés et les entreprises à proximité devraient rester chez eux afin d’éviter une plus grande propagation du Covid-19. Quiconque ne se conformera pas à cela ne sera pas autorisé à utiliser son stand lors de la réouverture des marchés », peut-on lire dans ce communiqué.

Par ailleurs, le 10 août dernier, l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS), par le biais de son Directeur général, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a salué les efforts du Rwanda dans la lutte contre le Coronavirus, indiquant que « le Rwanda et de nombreux Etats insulaires des Caraïbes et du Pacifique ont été en mesure d’éradiquer le virus rapidement », ajoutant que cette réussite fait suite « à une combinaison de leadership fort, de couverture sanitaire universelle, d’agents de santé bien soutenus et de communications claires en matière de santé publique ».