Covid-19 au Mali : IBK obligé d’évoquer Manu Dibango, Pape Diouf et Aurlus Mabélé pour convaincre


Lecture 2 min.
Le Président malien, Ibrahim Boubacar Keita
Le Président malien, Ibrahim Boubacar Keita

Dans un discours qu’il a prononcé le vendredi 10 avril, le chef d’Etat du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, conscient que beaucoup de Maliens ne prennent pas très au sérieux la maladie à Coronavirus, a évoqué le nom de fortes personnalités emportées par le Covid-19.

L’épidémie du Covid-19 est présente au Mali, comme dans la plupart des pays du monde. D’après un bilan fait le vendredi 10 avril 2020, 87 maliens ont été testés positifs au nouveau coronavirus depuis le début de la crise sanitaire.

Dans un discours à la nation, Ibrahim Boubacar Keita a signifié qu’il se réjouit du rétablissement de certains de ses concitoyens qui avaient été infectés au virus. Le Président malien a laissé entendre à son peuple que le Covid-19 est bien réel et a déploré le scepticisme d’une partie de la population malienne qui continue de considérer la pandémie comme étant un mal imaginaire.

Conscient qu’une bonne partie de la population malienne ne prend pas très au sérieux la maladie, et pour les amener à réaliser combien le mal est grand, le chef d’Etat malien a rappelé les décès de Manu Dibango, Pape Diouf, Aurlus Mabélé, tous fauchés par la redoutable pandémie.

Pour finir, Ibrahim Boubacar Keita a reconnu qu’il tient les rênes d’une nation pauvre qui n’a pas les ressources nécessaires pour prétendre sortir indemne de la crise sanitaire. Face à cette triste réalité, le chef du gouvernement a pris la résolution de consentir des sacrifices afin d’atténuer les répercussions négatives du Covid-19 sur l’économie malienne.

Ainsi, le Président malien a fait savoir qu’il va se passer de son salaire pendant les trois mois à venir et que ce montant sera versé au comité de riposte contre le Coronavirus. L’homme a aussi tenu à rappeler que les autres membres du gouvernement avaient, eux aussi, fait de louables efforts visant à épargner un chaos financier au Mali.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter