Covid-19 à Madagascar : le gouvernement pointe des « résultats erronés de l’Institut Pasteur »

Le gouvernement malgache a indiqué avoir relevé des « des erreurs » dans les résultats de tests menés par l’Institut Pasteur de la Grande Île et visant à détecter les cas positifs à la maladie à Coronavirus.

Dans un communiqué transmis mercredi 13 mai au soir, le gouvernement malagasy, après réception par le Premier ministre du rapport de l’enquête interne menée par l’Institut Pasteur, à la demande des autorités, a indiqué avoir relevé des « des erreurs » dans les résultats de tests, relève RFI.

Le communiqué du gouvernement indique que cinquante-six tests ont pu être menés à bien. Seulement cinq personnes sont en réalité atteintes de Coronavirus. Il a par ailleurs été indiqué que onze personnes doivent être une nouvelle fois testées, du fait notamment que la quantité de prélèvement n’était pas suffisante pour effectuer l’analyse. C’est ainsi qu’une expertise des résultats a été conjointement demandée au laboratoire Charles Mérieux et à l’Institut Pasteur.

« Les éléments de réponse fournis sur les résultats erronés n’ont pas permis d’élucider les failles et les responsables (…). L’Institut Pasteur avait indiqué qu’il y avait 67 cas positifs. Finalement, il n’y en a que 5. Donc, c’est très grave et c’est par rapport à ces anomalies que nous leur avons posé des questions. Mais pour le moment, ils ne nous ont pas donné de réponse satisfaisante », a indiqué la porte-parole du gouvernement par ailleurs ministre malgache de la Communication, Lalatiana Rakotondrazafy, reprend RFI.

Afin, dit-il, de mettre un terme à de tels désagréments, le gouvernement malgache a décidé que désormais, l’Institut Pasteur n’effectuera plus seul les tests sur les nouveaux cas suspects de Coronavirus, précisant que « le laboratoire Charles Mérieux les réalisera aussi en même temps ».

Tout est parti de la publication d’un nombre élevé de nouvelles contaminations au Coronavirus, jeudi 7 mai dernier. L’OMS avait fait part de 67 nouvelles contaminations au Covid-19, alors que les autorités malgaches avaient annoncé 35 cas de personnes nouvellement infectées. Ce qui avait fini par déclencher la colère du régime en place qui ordonné l’ouverture d’une enquête.

A lire : Le gouvernement malgache ouvre une enquête contre l’Institut Pasteur