Coup d’Etat au Burkina : Michel Kafando libéré

Dans un communiqué, le Conseil national de la démocratie (CND) a annoncé ce vendredi 18 septembre que le président de la transition Michel Kafando et ses ministres étaient libérés.

Le Conseil national de la démocratie (CND) vient de publier un autre communiqué ou on peut lire que le président Michel Kafando et ses ministres ont été libérés ce vendredi : « en signe d’apaisement, le CND prend les mesures suivantes: la libération des ministres, la libération de l’ancien président Michel Kafando, et l’engagement d’entamer les contacts avec la communauté nationale et internationale pour une sortie de crise consensuelle et durable.»

Un peu plus tôt ce matin, le CND avait annoncé consentir à libérer le président de la transition Michel Kafando ainsi que ses ministres retenus en otages en revanche ils n’avaient pas mentionnés le nom du Premier ministre Isaac Zida. Selon source sécuritaire à la présidence qui s’est confié à la BBC, à Ouagadougou, Michel Kafando est chez lui et en bonne santé. La source ne donne en revanche pas de détails sur le sort du Premier Ministre Isaac Zida.

Le CND, dirigé par le général Diendéré, ex-chef du Régiment de la sécurité présidentielle (RSP), très proche de l’ancien président Blaise Compaoré, est à l’origine du coup d’Etat militaire au Burkina Faso. Le général Diendéré, qui a destitué vendredi le président de transition Michel Kafando et dissout le gouvernement avant d’affirmer prendre désormais les rênes du pays, a en effet provoqué la crise politique actuelle du Burkina Faso à quelques semaines de l’élection présidentielle.

Son coup de force a été unanimement condamné à l’international. Le Président sénégalais Macky Sall et son homologue Yayi Boni se sont rendus à Ouagadougou pour mener une médiation et tenter de sortir le pays de la crise.