Côte d’Ivoire : violents heurts entre étudiants et policiers

En Côte d’Ivoire, des heurts entre étudiants et forces de l’ordre sur le campus de l’université Félix Houphouët-Boigny (FHB) à Abidjan, ont fait plusieurs blessés et de nombreuses interpellations.

La tension est monté d’un cran en Côte d’Ivoire, avec des heurts qui ont éclaté sur le campus de l’université Félix Houphouët-Boigny (FHB) à Abidjan, ce lundi 18 juillet 2016 au matin, entre des étudiants et les forces de l’ordre, faisant plusieurs blessés et de nombreuses arrestations.

A l’origine de ces affrontements, la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) qui proteste contre les conditions d’étude mais aussi contre la présence de la police sur le campus. Autre revendication, la FESCI qui refuse que les chambres universitaires soient vidées au profit des participants aux jeux de la Francophonie qui auront lieu en 2017.

Présentes sur le campus depuis plusieurs mois, notamment pour éviter les rixes entre les différents syndicats étudiants, les forces de l’ordre étaient donc prêts à réagir au début de la manifestation qui a fait deux blessés parmi les policiers et une quarantaine d’interpellations parmi les étudiants. En outre, deux voitures ont été brûlées et sept autres caillassées.