Côte d’ Ivoire : vers une nouvelle constitution ?

Le référendum qui a commencé hier déterminera si le peuple ivoirien veut se doter d’une nouvelle constitution.
Les premiers résultats montrent sans surprise une victoire du Oui.

Dimanche, 23/07/00, les bureaux de vote étaient ouverts, dans leur majorité, dés 8h GMT. Objectif : demander aux ivoiriens leur avis par le biais d’un référendum sur l’adoption, ou non, par leur pays d’une nouvelle constitution.

Ce référendum qui aurait du se tenir sur l’unique journée du dimanche s’est vue prolongée jusqu’à aujourd’hui.

Cette seconde journée devrait palier aux dysfonctionnements de la veille afin de permettre à tous les électeurs d’exprimer leur volonté. Hier, des bureaux de vote, faute de matériel par exemple, n’ont pu recevoir les électeurs qu’à partir de 10h. En outre, certains d’entre eux n’avaient pas encore leur carte de vote.

Quelques morceaux choisis de la nouvelle constitution qui secouent les politiques ivoiriens : Le candidat devra être  » ivoirien, né de père et de mère eux mêmes ivoiriens  » et ne  » s’être prévalu d’une autre nationalité « . Notons que les prochaines élections présidentielles sont prévues pour le 17/10/2000. D’ici là le conseil constitutionnel aura alors à se prononcer sur l’éligibilité des candidats à la magistrature suprême du pays. Leur décision mettra fin ou relancera un débat qui pourrait nuire de façon radicale à la Côte d’Ivoire.

Vive la farniente !

Ce lundi est un jour chômé et payé en Côte d’Ivoire. Cette mesure vise certainement à encourager les ivoiriens à participer massivement à un évènement décisif pour le pays. Les partis ivoiriens, dans leur majorité, durant la campagne référendaire, ont exhorté leurs militants à voter pour le  » Oui « . Cependant, les ivoiriens ne seront, semble-t-il, pas très nombreux à voter en dépit de toutes ses incitations. Notons que la frange d’électeurs potentiels correspond à 4,8 millions de personnes dans un pays où 40% de la population est immigrée.

Les résultats partiels proclamés à la mi-journée sont ceux de 19 départements sur les 58 référencés. Ces résultats émanent du ministère de l’Intérieur ivoirien. Le taux de participation avoisine les 60%. Le «  Oui  » l’a remporté à plus de 90% sauf à Séguéla (ville du nord) ou il ne correspond qu’à 52,2% des votes. Les résultats des grandes villes comme Abidjan, Bouaké, Yamoussoukro… ne sont pas encore disponibles.